Du nouveau dans la boutique

 

A LIRE : Entretien par Erwan Perchoc


SHOPPING : ANDREVON A VENDRE


Chères toutes, chers tous.
Eh bien ça y est, après les volume 1, 2 et 3, voici sorti tout chaud du four à brioche mon quatrième CD: "La fille de l'été"
que, pour changer un peu, j'ai enregistré avec la délicieuse Florie.
20 titres de chansons... pour reprendre l'apostrophe jadis collée à mon patron Georges Brassens... "poétiques et souvent gaillardes".

Ci-dessous le morceau-titre, à écouter mais aussi voir, puisque filmé en cours d'enregistrement par mon ami, producteur et accompagnateur de toujours, Sirieix (Bruno Pochesci).

JEAN-PIERRE ANDREVON & FLORIE - La fille de l'été (2014)

Voir sur www.youtube.com

Pour recevoir l'œuvre, il ne vous en coûtera que 12 €. , par chèque postal à mes nom et adresse. Port compris pour un mois à partir du 3 novembre. Port en sus (2, 40 €) ensuite.

Les trois premiers volumes : Je viens d'un pays - Les Gens - Le Cours du temps - sont toujours disponibles au même tarif.
Mais on va faire un effort:
40 € les 4
25 € les trois premiers.

Dernière chose: n'hésitez pas à faire passer l'info à vos amis et correspondant - merci d'avance!



Et toujours...

Cette fois ça y est, l’encyclopédie du cinéma fantastique et de science-fiction sur laquelle je travaillais depuis plus de dix ans est enfin sortie du four chez Rouge Profond éditeur : en librairie depuis le 22 novembre, l’ouvrage est à la portée de tous et de toutes les bourses. Enfin presque : mais 69 € pour une somme de 1090 pages, format 23 x 29 et pesant 4, 600 k,  fortement cartonnée, comportant plus de 5000 entrées et 2400 photos, ce n’est pas grand chose. D’autant que (et je peux le dire sans aucune modestie puisque je ne suis pour rien dans le maquettage et le façonnage), la bête est magnifique. Et unique en son genre dans l’édition française. Des présentations et signatures sont prévues dans les mois qui viennent en France, dont vous serez entretenus par les filières habituelles.

 

Autre projet ayant mis « un certain temps » (comme disait Fernand Reynaud) à se concrétiser, Demain le monde, un choix de 22 nouvelles couvrant l’essentiel de ma — sob — carrière, et choisies parmi mes textes les plus  représentatifs de mes thèmes de prédilection (écologie, fin du monde…) vient également d’apparaître sur les étals. Édité par le Bélial’, sous la direction littéraire de Richard Comballot, l’ouvrage, fort de plus de 600 p., comprend une préface du directeur littéraire et une longue « lettre ouverte » de mon vieil ami George W. Barlow, la couverture étant évidemment de Caza. Il ne vous en coûtera que 29 €, mais le volume est également disponible en téléchargement. Pour cela, il suffit de vous rendre sur le site de l’éditeur.

 

Troisième recueil de nouvelles en marge aux éditions de La Clef d'Argent, 66 Synopsis est sorti au joli mois de mai. J'aimerais aussi vous dire que l'ouvrage  est  en bonne place aux étals de toutes les bonnes librairies. Mais La Clef d'Argent est un tout petit éditeur (ce n'est pas lui faire offense, non plus qu"à son papa Philippe Gindre, que de le préciser), aussi ne puis-je qu'engager  qui voudrait se le procurer à le réclamer et le commander.

 

Enfin, La maison qui glissait, roman kingien publié en première édition au Bélial' en 2010 a été réédité en Pocket sous la magnifique couverture que voici :

 

Eh bien oui, ça y est, le troisième CD de mes chansons est sorti des presses à main. "Le cours du temps" : 17 titres, harmonisés et accompagnés par l'indispensable Bruno Pochesci, dit Sirieix, sans lequel je ne serais rien.

Une bonne nouvelle: malgré l'inflation du coût de la vie, le prix reste inchangé: 12 € l'exemplaire, port compris qui plus est. Avec une offre promotionnelle inédite : mes 3 CD, pour qui n'aurait pas l'intégrale de l'œuvre chantée pour la somme de 25 €.

Et pour écouter quelques morceaux:
http://soundcloud.com/sirieix/jean-pierre-andrevon-la-vie-en
https://www.facebook.com/events/412392875488385/?context=create

 

NOUVELLES DE POCHES
528 récits minuscules

Il s'agit, comme on pourrait le deviner, de nouvelles plus que brèves, qui ont la particularité de tenir en une seule phrase.

Exemples:
Bob McCornik, l'explorateur bien connu, dut pagayer pas moins d'une semaine dans les eaux infestées de caïmans des bayous de son quartier avant de trouver enfin, exténué, un Casino encore ouvert.

Au grand désappointement de ma femme qui, je tiens à le préciser, en avait eu l'idée, la SPH de la ville a refusé de nous prendre grand-mère pour la piètre raison qu'en trop piteux état, à moitié pelée et faisant sous ses jupes, elle n'aurait eu aucune chance d'être adoptée.

M'étant aperçu depuis un certain temps déjà que le sexe de ma femme était de plus en plus fréquenté, j'eus l'explication de cette ferveur en constatant que, dans le Guide du Routard de mon quartier, il était recommandé avec les arguments suivants : Bon accueil, services "comme à la maison", donne toute satisfaction, prix modique.

Vous en voulez d'autres? Rassurez-vous, il en reste 523 dans le volume ! 

 

TRES LOIN DE LA TERRE

La trilogie de mes space-opera des années 70
Le temps des grandes chasses, La Guerre des Gruulls et Le dieu de lumière, éditée en 2009 chez Bragelonne grâce à Laurent Genefort, vient d'être rééditée, sous une nouvelle couverture, chez France-Loisir. Ça s'arrose.

 

LES GUERRIERS DE LA NUIT
Éditions Flammarion

En revenant d'une soirée arrosée, Philip White, un des fils du big boss de South Energy, qui exploite gisements pétroliers et mines d'uranium en Arizona, sur le territoire navajo, est tué d'une flèche en pleine poitrine. Pointe de silex, empennage de plumes d'aigle, comme en utilisaient les guerriers indiens un siècle et demi plus tôt. Val Santamaria, agent du FBI basé à Phœnix, est envoyé sur place pour enquêter. Meurtre crapuleux, vengeance ? Le jeune policier, lui-même d'ascendance navajo, va tenter de remonter la piste d'une mystérieuse tribu en grande partie exterminée dans les années 1860, les Guerriers de la Nuit, alors que les meurtres se succèdent dans la famille White. Et si les coupables étaient des fantômes remontés de la nuit des temps ? Western moderne avec une intrigue policière et une empreinte fantastique, Les Guerriers de la nuit m'a été l'occasion de visiter un peuple qui fait mon admiration depuis toujours. Pour donner à ce récit la couleur locale nécessaire, mais aussi sa véracité dans le détail, j'ai reçu l'aide de Marie et Pierre Cayol (lui ancien condisciple des Beaux-Arts de Grenoble), qui séjournent chaque année en territoire navajo, et à qui je suis redevable de l'écriture de ce thriller au pays de John Ford.

 

LE MONDE ENFIN
Pocket

Une épidémie a ravagé l'humanité. La nature a repris ses droits. L'homme a-t-il encore une chance ?

Un vieil homme à cheval parcourt la France, vidée de ses habitants comme la totalité de la planète, à la suite d'une pandémie foudroyante quarante-cinq ans plus tôt. En chemin, il traverse des villes envahies par la végétation et peuplées par des animaux sauvages, ainsi que quelques communautés de survivants octogénaires. Au crépuscule de sa vie, égrenant ses souvenirs, il veut une dernière fois voir la mer.
Dans ce monde désert, quelques destins se croisent : une femme cherche désespérément à mettre un enfant au monde, l'équipage de la première expédition avortée vers une autre étoile atterrit en catastrophe. Mais l'existence de ces survivants n'est peut-être pas due au hasard : quel est ce météore bleu vif que les rescapés aperçoivent parfois dans le ciel ? Un espoir venu d'ailleurs ou le dernier signe de l'apocalypse ?

Cet ouvrage a reçu le Prix Julia Verlanger

http://www.pocket.fr/site/le_monde_enfin_&100&9782266203814.html

 

Le dernier dimanche de monsieur le chancelier Hitler

New York, 12 avril 1949. C’est un petit bonhomme grisonnant, aux mains tremblantes, vêtu d’un costume gris étriqué. Il perd ses cheveux, ses yeux faiblissent, mais il a horreur d’être vu avec des lunettes. Il est atteint de la maladie de Parkinson et on lui soupçonne un début d’Alzheimer. Il habite un petit trois-pièces dans South Brooklyn avec sa femme Eva. Autrefois Eva Braun. En cette année 1949, cela fait quatre ans que le petit bonhomme a été accueilli aux Etats-Unis, où il vit sous la surveillance constante du FBI. C’est que, jusqu’en mai 1945, il était chancelier du Troisième Reich.
Son nom : Adolf Hitler. Son destin ? Pas brillant : bien qu’il soit loin d’en douter, il n’a plus que deux jours à vivre.

http://apreslalune.com/?p=426

 

Pour le plus grand bonheur des malvoyants, ou plus simplement de tous ceux qui préfèrent écouter une histoire plutôt que de la lire, les éditions Livrior publient le 20 septembre un livre audio (c'est une première) : QUELQUES PAS VERS L'ENFER.

Les textes sont lus par votre serviteur, on n'est jamais mieux servi que par soi-même.
On peut écouter en ligne : "Le Combattant" (intégral), "Le Sacrifice" et "Tu n'as pas fini d'en baver"(extraits).

Extraits en ligne : http://www.livrior.com/jean-pierre-andrevon-quelques-pas-vers-lenfer-p-149.html

Commandes : contact@livrior.com